FRA4-facebook-03062019 : - «10 h pile ? Ok, 10h pile en l'air ». Voilà comment nous nous retrouvons, Yoann et moi à racler la face est encore trop tiède du Meruz à 10h pile. Un souffle de tuberculeux brasse quelqu

- «10 h pile ?

Ok, 10h pile en l'air ».

 

Voilà comment nous nous retrouvons, Yoann et moi à racler la face est encore trop tiède du Meruz à 10h pile. Un souffle de tuberculeux brasse quelques feuilles, alors que nous coulons doucement. Nous activons le mode survie, laissant le temps de défiler aux précieuses minutes, au soleil de tourner (ou plutôt à la terre de tourner… bref) et monter dans le ciel.

Vers 10h15, quelques bulles plus consistantes nous permettent de transpirer un peu moins, mais notre labeur continue jusqu’à 11h. Je ne vois qu’un intérêt à ce site du Meruz: c’est proche de la maison. Parce que perdre 1h sur une journée de cross, c’est un monde. Mais notre flemme de la route aura encore vaincu, sur une journée que nous pensions bonne sans plus.

Enfin, nous tournons l’angle du Charvin pour enquiller les Aravis. Dès cet instant, je sais que je me suis trompé sur l’analyse de la journée, à la vue des petits cums et du vario qui commence à crier: ça va envoyer !

 

Nous rectifions les Aravis en 30 minutes chrono (sans blague), alignons Passy sans difficultés et entrons dans Cham.

Oh Cham… Cham c’est toujours assez velu. Mais là, c’était la guerre. La vallée est sous l’influence d’un flux de sud-ouest fort (va savoir pourquoi). Nous tournons la Flégère et faisons demi tour. J’ai le droit à ma minute « peur dans les yeux » à Planpraz où je ne fais plus façon de l’Enzo 3 Pink de Laurie (merci Laurie Genovese) , secouée comme une feuille morte dans une turbulence infâme. Malgré tout, mon brave destrier reste ouvert, plus ou moins en une forme qui lui permet de voler.

Je me réfugie dans un infecte 6m/s sous le vent du Brévent qui semble un morceau de douceur à côté de ce que je viens de vivre. Plaf, et fosbury en court circuitant le bout de la vallée.

Cham, on t’a survécu !

 

Retour dans les Aravis via Varan. Nous bafouillons quelques placements avant le col mais finissons par sortir pour enchainer un mythique Col des Aravis/Dents de Lanfon tout droit sur le trait dans une ligne de l’espace.

Qu’à cela ne tienne, on se fait le semnoz en direct.

Je peux passer au vent, Yo passe en est. De toute façon aujourd’hui, tout monte, on s’en fout.

On prend bien le temps de faire le plein sur le Semnoz car nous allons faire une branche de 10 kms en plaine.

Changement de régime de vol, il nous faudra de toute façon un thermique ou deux dans le plat pour revenir sur Banges.

Comme d’habitude, l’efficacité de ces bécanes me sidère. Les finesses instantanées sont très souvent au-dessus de 12. On claque notre balise pour notre projet FAI de 250, et tournons les talons vers Banges.

Un doux thermique de plaine nous cueille et nous en profitons pleinement avant d’aller raccrocher le bas de la falaise de Banges où nous avons l’ombre d’un doute durant quelques secondes, avant d’enfin cerner la bonne zone.

 

Nous surfons la confluence entre Banges et Margeriaz en voyant la PWC y débouler ! Trop cool, on va encore augmenter notre vitesse moyenne !

Course avec les copains, 7m/s au bout de la fameuse montagne, la légende Charles Cazaux au sommet de la grappe en route pour le titre, un bisou sur le front, et nous retournons à notre cross.

Un flux de nord-ouest règne sur le bout des Bauges, où les cums ont déserté. La Galoppe fait la difficile. Yo me met une valise à la sortie, limite à me dire de garder la monnaie. Je prends le wagon suivant.

 

On se retrouve à Bramefarine, ou ça sort classiquement dans la face sud.

Et là, on entre dans Belledonne, la bien nommée. Surtout aujourd’hui: c’était vachement beau, et c’était donné d’avance.

Je n’avais jamais vu ce massif dans un tel état de fumance ! Notre aller retour au Lac Blanc s’est résumé à:

« Allez pousse ! Putain ça monte encore, pousse plus fort ! Oh non putain, j’ai peur, c’est trop fort. Attends, je vais freiner un peu là. Non en fait je vais freiner beaucoup. Ouf, elle a pas fermé ! »

Clairement, en terme de finesse de vol, on repassera. Ca servait à rien !

Petit moment calme au Lac Blanc, contemplatif… face aux mètres de neige empilés (terreur qui prend le départ de la X-Alps dans 2 semaines). Et demi tour.

 

On soude les poulies dans la mesure du possible. Il reste un peu plus de 70 kms à faire et il n’y a quasiment aucun suspens sauf erreur enooorme.

Juste avant Allevard à 18h, on est dans du 6m/s ! 6m/s à 18h, ça te résume la journée ! Tout est dit. Pourquoi je suis en train d'écrire ? Je pourrais mettre un point tout de suite.

Du coup, 3ème barreau, 5 tours de thermique. 3ème barreau, 5 tours de thermique.

On doit quand même s’arrêter faire notre béa au bout de la vallée des Huiles, dans un thermique faible. Enfin, entendez fort pour le secteur, vu que c’est quand même l’endroit le plus pourri des Alpes.

 

A 19h, on est au sommet de notre dernier thermique à l’Ebaudiaz. Le sommet du dernier thermique à 19h, après avoir quitté notre 1er plaf au Meruz à 11h... 8h pour claquer 253 K. Autant dire qu’il y avait largement 300 à faire en partant sur le bon site.

Bon on prolonge le plaisir (en fait faut surtout aller poser à la bagnole…) avec Mirantin et Saisies.

Je vous passe que « le soleil décline sur l’horizon, la lumière est belle » parce que quand même Ugine, c’est pas le haut lieu de la poésie romantique. Je préférerai: « j’ai tellement piloté avec les jambes que j’ai pété ma drisse d'accélo ». Véridique, beaucoup plus technique, moins poétique.

 

Toujours chouette de partager ces vols avec les potes ! Merci Yoyo Yoann Chavanne !!

 

Westfalia France

Les Passagers du Vent - Boutique & Ecole de Parapente

Cébé

Neo Fly & Ride

Isostar France

Naviter SeeYou

Mountain Hardwear

Gear Store

Keep track of your all adventures with our cool equipment!

GS 2019 Callout Salewa
GS 2019 Callout Suunto
GS 2019 Callout GoPro
GS 2019 Callout Flymaster
GS 2019 Callout AdventureMenu
GS 2019 Callout Recco
GS 2019 Callout Powertraveller
GS 2019 Callout Gloryfy

Follow us

Newsletter Sign up

Never miss the latest news!

Sign up to our Red Bull X-Alps newsletter and stay updated daily on news, invitations and offers about sports, events and products from Red Bull and its affiliated companies. Don’t worry, if you change your mind, you can unsubscribe at any time, free of charge.

newsletter paraglider